25ème anniversaire – Relais du bourdon dans l’Ain

Lien : Album photos du parcours de Genève à Ambérieu 

https://photos.app.goo.gl/KEonR9TUuPVBG5uq7

 

Résumé des étapes dans l’AIN – 29 juin au 3 juillet 2018

J-11 : Genève à Chancy – 19 Km

Petite inquiétude pour aller récupérer le bourdon à Genève, nous devons prendre le train et la SNCF est en grève. Finalement après avoir décalé notre rendez-vous, nous bénéficions d’une navette suisse des CFF. Nous sommes trois : Maddalena (38), Marinette (01) et Hubert (01).

Nous retrouvons comme prévu à 8h15, le groupe des Hauts-Savoyards en compagnie de la section romande des amis de St Jacques, dont sa Présidente Murielle Favre et Laurent dans sa tenue de pèlerin du Moyen Age.

Après une transmission du bourdon dans les règles, nous quittons ce groupe qui va visiter Genève.

Nous traversons la campagne genevoise, ses villages et ses fontaines où coule une eau potable ; ce soir nous serons les invités de nos amis suisses à Chancy.

 

 

 

 

 

 

 

J-12 : Chancy à Confort – 22 Km

Le bourdon revient en France, la douane ne l’a pas confisqué ! Et je pense qu’il n’a même pas vu les douaniers !

Nous donnons le bonjour à Georgette, première halte jacquaire depuis la frontière. Avec cette étape nous entrons dans le Haut-Bugey et le dénivelé est au rendez-vous, avec une température qui voisinera les 32°. Nous devons franchir le fort supérieur de Fort l’Ecluse, puis prendre la voie romaine. Au pèlerin d’Yvon Raisin, montée annoncée à 45 mn avec cette chaleur, c’est une épreuve.

Après cette montée, le chemin se fait plus clément et devient très agréable en forêt avec de magnifiques vues et finit par déboucher au lieu-dit « Champ Jacob », avec Confort en arrière-plan.

 

   

   

 

 

J-13 : Confort à Nantua – 27 Km

Marinette ne prend pas le départ ce matin, une attaque d’insectes sur ses pieds à fait sortir de vilains boutons avec cloques.

Elle nous assurera une assistance technique en voiture. Nos sacs sont allégés !

Le départ est fixé à 7h00, nous avons rendez-vous avec la presse locale. La journée est annoncée encore plus chaude et l’étape, avec plus de 1000m de dénivelé positif. C’est un beau parcours à venir découvrir ! Malheureusement, il est fortement marqué par le fléau actuel de la pyrale des buis. A plusieurs reprises, nous avons marché dans un nuage de papillons, comme les jours de forte neige.

A l’arrivée sur Nantua nous découvrons d’un seul coup d’œil l’abbatiale St Michel et le lac.

Nous dormirons au camping. Georges nous invite chez lui où il nous a préparé des quenelles sauce Nantua.

Un délice ….

 

 

 

 

 

J-14 : Nantua à Cerdon – 22 Km

Le rendez-vous est fixé à 7h15 devant l’entrée du camping de Nantua.

Pour ce départ, nous avons le plaisir de voir le groupe s’étoffer avec les arrivées de Pierre (74,) Georges (01),

Rémy (01) et René (01). C’est Rémy qui reçoit la transmission du bourdon.

La température est fidèle, toujours aussi chaud, mais le parcours est moins dur, le Haut Bugey offre une marche plus facile que les 2 étapes précédentes. C’est du chemin de St Jacques !

Avant le repas, un petit groupe effectuera la montée à la vierge qui domine Cerdon (100 m de dénivelé +).

La presse a été prévenue et vient nous interviewer, l’article paraîtra dans « La Voix de l’Ain ».

A Cerdon, tous les participants de la marche restent prendre le repas. Aimé (01) assisté de son épouse et de Marie-Odile (01), a organisé dans le gîte Besson notre repas du soir, le tout arrosé avec les produits du terroir. Aimé est un viticulteur en retraite …  Très belle et magnifique soirée !

 

 

 

 

 

J-15 : Cerdon à Ambérieu en Bugey – 21 Km

Le départ est fixé à 7h15 devant le gîte Besson. Nous serons 4 au départ et prendrons en route Marie-Odile.

Cette étape sera agrémentée de descriptions sur la vie et l’histoire locale par Marie-Odile et Aimé. Ce fut fort intéressant. Nous traversons en particulier deux localités : Jujurieux (Village aux 13 châteaux) et Ambronay avec son abbaye bénédictine réputée pour son acoustique où se déroule tous les ans des concerts de musique baroque. De plus, nous pouvons admirer dans les vitraux deux St Jacques. Dans le cimetière d’Ambronay une chapelle est dédié également à St Jacques.

A partir d’Ambronay, nous entrons dans la plaine de l’Ain.

Nous arrivons au rendez-vous fixé avec une ou deux petites minutes de retard.

Marie-Odile transmettra le bourdon à Geneviève (69)

Mission accomplie !

 

 

 

 

Bravo à Jean-Michel et son équipe pour la mise en œuvre de ce beau projet qui se déroule bien. Je lui apporte tout mon encouragement pour une magnifique journée de partage le 25 juillet à Lyon. Venons le plus nombreux possible.        Ultreia !                                Hubert Bonnin