17 octobre 2010: Une marche afghane, ça vous dit ???

Plusieurs d’entre vous, nous ont demandé, de réitérer une marche afghane, telle que nous l’avions faite il y a quelques mois.

Et bien ça y est ! Nous marcherons environ 15 kms, aux environs d’Ordonnaz, accompagné d’un moniteur qualifié pour nous initier à ce genre de rando dimanche 17 octobre 2010.

Il sera demandé une participation de 13€/personne pour le moniteur.

 Il reste encore quelques places disponibles pour participer à cette sortie….      Vous êtes intéressé ?  Vous souhaitez davantage de renseignements ??????  

Téléphonez à Françoise :   06-47-00-18-69 , elle vous expliquera tous les détails.

Alors, à vos chaussures, et à bientôt !                
               

 

19 juillet 2010 : Inauguration de la portion Nantua-Lyon du Chemin de Compostelle


Yves présente le bourdon au prêtre qui le bénit

Cette belle matinée ensoleillée est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du Chemin dans notre région du Bugey : en effet, il s’agit de l’inauguration de la portion Nantua-Lyon du Chemin de Compostelle.

La bénédiction d’un bourdon a été donnée en l’Abbatiale de Nantua, en présence de nombreux pèlerins, du Président de la Communauté de Communes et du Maire de Nantua ; ceci dans le cadre des festivités jacquaires organisées par notre Association.

Ce bourdon sera acheminé à pied, jusqu’à Lyon par les pèlerins. La distance sera couverte en cinq jours.

Ce lundi, la première étape Nantua-Cerdon, s’est effectuée sous un soleil éclatant. Cependant une partie du trajet s’effectuant en sous-bois ombragés,  les  marcheurs n’ont pas trop souffert de la chaleur étouffante de cette journée estivale.Ce moment de partage et de convivialité s’est terminé par le verre de l’amitié, offert par l’Office du tourisme de Cerdon.Demain, ce sera le périple continuera par l’étape Cerdon-Les Allymes, via Jujurieux.

Cliquez sur les photos pour les agrandir…


Les pèlerins devant l’Abbatiale de Nantua.

Halte à la Chapelle Saint Clair de Oisselaz.

Françoise en pleine action.

23 juillet 2010 – Cinquième jour de marche : Balan(Montluel)-Lyon


Départ matinal de Montluel

Départ de Balan vers 7 heures, pour cette ultime étape en direction de Lyon.

 Passage à Montluel vers 8 heures, où quelques pèlerins viennent grossir le groupe déjà conséquent.

C’est par le chemin Henri IV, puis par de petits sentiers champêtres que les pèlerins progressent, préservés des bruits et de l’agitation de la plaine totalement urbanisée jusqu’à Lyon. A partir de Miribel, c’est le Rhône qui sert de fil conducteur à tous les marcheurs.

 A hauteur de Crépieux, l’intendance attend les marcheurs savoyards et isérois pour la pause de midi. Hélas, pendant le repas, et à l’insu de tous, l’un des camping-cars accompagnateurs est fracturé et quelques effets volés. Peinés par cet évènement, les marcheurs reprennent le chemin pour se retrouver une heure après aux portes de Lyon.

Vers la passerelle du collège, une petite averse vient contrarier la progression des pèlerins. Mais, l’église Saint-Nizier est proche et les bourdons sont presque arrivés à destination !

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Début du sentier Henri IV

Chemin faisant, vers les travaux de Beynost
Pause à l’ombre de l’église de St Maurice de Beynost Miribel : pause casse-croûte, Lyon n’est plus très loin Ils sont arrivés dans la capitale des Gaules !

21 juillet 2010 – Troisième jour de marche : Les Allymes-Pérouges

 


Traversée de la plaine de l’Ain

Etape de plaine sans difficultés majeures si ce n’est, toujours et encore, la chaleur éprouvante dans cette zone de cultures céréalières, sans ombre protectrice.

Heureusement la pause méridienne s’est s’effectuée sur les bords de la rivière d’Ain, où quelques-uns n’hésitèrent pas à goûter aux joies de la baignade.

 Enfin, en milieu d’après-midi, perchée sur sa butte, la cité médiévale de Pérouges nous livra toute sa beauté.

 L’accueil chaleureux de Monsieur le Maire, le vin d’honneur et la dégustation de la galette de Pérouges vinrent clore agréablement cette troisième journée, faisant oublier à tous les fatigues de la marche.

Demain, le périple continuera par l’étape Pérouges-Montluel (Balan).
Cliquez sur les photos pour les agrandir…

 


De bon matin, ils reprennent le chemin.

Arrivée à Pérouges, la médiévale.

Petite pause.
Ah !!! Quel délice la galette de Pérouges proposée par Marylène !
Quelques pèlerins découvrent la très belle place.

20 juillet 2010 – Deuxième jour de marche : Cerdon-Brédevent (Les Allymes)


En route !

Ils n’étaient plus que huit pèlerins pour braver la chaleur de ce deuxième jour de marche entre Cerdon et le hameau de Brédevent.

Les vignobles, les prairies, les charmants petits hameaux aux belles maisons de pierre ravirent tout le groupe, alors que la bienveillante fraîcheur des forêts, omniprésentes sur ce parcours, apporta un peu de confort aux courageux marcheurs.

Le gite d’étape, à Brédevent, typique hameau bugiste situé tout près du château des Allymes, leur permettra de bénéficier d’un repos bien mérité.

Demain, le périple continuera par l’étape Les Allymes-Pérouges.
Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Vers Jujurieux, sous un soleil éclatant.

Petite pause réparatrice.

Le gite de Brédevent, havre de paix.

Planning de la marche Nantua-Lyon en juillet 2010

A l’occasion du jubilé jacquaire 2010, l’ARA organise une opération au départ de chaque département de la région Rhône-Alpes :un bâton porté par les pèlerins jusqu’à Lyon,où aura lieu une grande fête jacquaire, les 24 et 25 juillet 2010. Ce sera pour le département de l’Ain, l’occasion d’inaugurer son nouvel itinéraire Nantua-Lyon : Le périple commencera le 19 juillet, et s’achèvera à Lyon le 23 juillet.

En voici les grandes lignes :

Date Heure Départ Etape Infos complémentaires Indication de prix
Lundi 19 juillet
9H Nantua-Cerdon RDV devant l’Abbatiale, Place d’Armes à NantuaMidi : Repas hors sac

Hébergement à Cerdon : Auberge des Sources

Demi-pension à l’Auberge des Sources : 30€
Mardi 20 juillet 9H Cerdon-Les Allymes Midi : Repas hors sacHébergement aux Allymes : Auberge des Allymes, Prévoir matelas et duvet

Possibilité de se restaurer à l’Auberge (Crêperie)

 
Mercredi 21 juillet 9H Les Allymes-Pérouges Midi : Repas hors sacHébergement à Pérouges : salle polyvalente, prévoir matelas et duvet

Restauration du soir dans le village de Pérouges

Hébergement : donativo
Jeudi 22 juillet 9H Pérouges-Balan (Montluel) Midi : Repas hors sacHébergement à Balan : Maison familiale

Jonction avec les pèlerins de la Drôme, l’Isère, la Haute Savoie et la Savoie

Demi-pension à la maison familiale : 27,50€
Vendredi 23 juillet 9H Balan-Lyon Midi : Repas hors sacHébergement à Lyon : Maison Saint Joseph  

Pour tout renseignement complémentaire concernant les étapes ci-dessus, merci de téléphoner à Michel LONGONI, au 0474363572.

Vous trouverez tous les détails concernant les festivités jacquaires des 24 et 25 juillet à Lyon, en cliquant sur l’icône du département du Rhône.

Partir de chez soi : le topo Nantua –> Lyon est publié !

Image partir de chez soi L’équipe dynamique et musclée de nos baliseurs a réalisé la signalisation visuelle du chemin au départ de Nantua jusqu’à Lyon.
L’inauguration aura lieu en Juillet 2010, au départ de Nantua, en présence des autorités locales.
Aujourd’hui, nous publions le topo correspondant N’hésitez pas à le consulter et à l’imprimer si vous voulez joindre Lyon depuis Nantua et sa région.
Cliquez ICI pour consulter ou imprimer le topo sur l’itinéraire Nantua –> Lyon.

NOUVEAU : Réunion à Bourg en Bresse : venez nombreux !!

Vous êtes intéressés par le Chemin de Compostelle et vous avez besoin d’informations diverses ?

Venez nous rejoindre pour cette première réunion à Bourg en Bresse

Lundi 28 juin 2010 à 19H

au

Restaurant Ô 8

8, Boulevard Joliot Curie

01000 – BOURG EN BRESSE

Demander Michel ou Françoise

Nous aurons la possibilité de prolonger ce moment de convivialité en mangeant un morceau sur place.

Nous vous attendons !!!

La bretelle du chemin de Compostelle Nantua-Lyon est balisée !!!!

Ca y est ! Vous pouvez maintenant rejoindre la Voie du Puy pour Compostelle, au départ de notre département ! En effet, l’équipe dynamique et musclée de nos baliseurs a réalisé la signalisation visuelle du chemin au départ de Nantua jusqu’à Lyon.

L’inauguration aura lieu en Juillet, au départ de Nantua, en présence des autorités locales. Les marcheurs de l’Ain seront rejoints en cours de route par ceux de la Haute-Savoie, de l’Isère et de la Savoie, afin de rallier Lyon où les festivités prévues pour le Jubilé Jacquaire 2010 auront lieu.

Tous les détails concernant cette marche vous seront donnés sous quelques jours. Alors n’oubliez pas de consulter de temps en temps notre site !

La balade du train fantôme du 14 octobre : Génial !!!.


La Balade du train fantôme

A l'orée d'un tunnel

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama

Pour une première, ce fut un coup de maître, la dizaine de kilomètres a été accomplie en 3 heures.

Cette sortie, insolite s’il en est,  fut placée sous les auspices d’un radieux soleil automnal.

Michel nous a guidés tout au long du chemin, qu’il en soit ici grandement remercié.

Nous étions douze à quitter Tenay vers 14H, et à nous diriger d’un pas gaillard vers Nantuy avant d’entamer une « grimpette » dans les bois,  des hauteurs de laquelle nous découvrons le charmant village de Chaley. Nos vœux sont comblés par la vision fugitive de deux chamois.

Chacun s’était muni qui d’une lampe frontale, qui d’une lampe de poche, car le clou de la balade fut bien la traversée de 15 tunnels, pas un de moins.

Et pourquoi ces tunnels dans les collines bugistes ? Parce qu’une ligne de train reliant Tenay à Hauteville fut entamée en 1909. En 1914, les travaux ont été stoppés, du fait de la guerre. Confiés au Service des Ponts et Chaussées en 1919, les travaux s’achevèrent en 1933. Restait à faire l’électrification qui ne fut jamais réalisée, la seconde guerre mondiale mit définitivement un terme au projet. Cette ligne ne fut jamais exploitée, mais de nos jours, la plate-forme subsiste pour le plus grand plaisir des randonneurs.

Et voici déjà la Cascade de Charabotte, terme de notre périple. Nous rejoignons en voiture Saint Rambert en Bugey. Marie-Claude, la femme de Michel, aux fourneaux, nous concocta un repas typiquement bugiste, avec ramequin, saucisson cuit avec pommes de terre, excellente tarte aux pommes « maison », le tout arrosé d’un p’tit vin de pays. L’appétit aiguisé, chacun se régala dans une ambiance chaleureuse et détendue. Nous avons convenu de recommencer très bientôt avant de nous quitter vers 22H30, pour une nuit de repos bien méritée.

Vivement la prochaine rando !!!


Visiteurs du blog de l'Ain
    Vous êtes le 46280ème visiteur.
    (1 seul visiteur connecté en 1 H).